sexta-feira, 14 de abril de 2017

Calvin Klein, ses parents, des immigrés juifs hongrois dans le Bronx


Calvin Klein, né le 19 novembre 1942 à New York (États-Unis), est un entrepreneur et styliste américain, figure emblématique du prêt-à-porter américain avec une mode inspirée de sportswear et de la mode minimaliste. Il est plus particulièrement remarqué dans les années 1980 à 1990, avec des campagnes de publicité ayant marqué l’histoire de la mode.
Il né de parents immigrés juifs hongrois dans le Bronx, à New York. Il habite le même quartier que Ralph Lauren, de deux ans son ainé. Les deux garçons se connaissent alors seulement de vue. Ils se soutiendront par la suite dans leurs carrières respectives.
Calvin Klein a été initié au dessin et à la couture dès son plus jeune âge. Après avoir suivi des cours au Fashion Institute of Technology de New York, il travaille durant cinq ans auprès de différents magasins et devient le protégé du baron français Nicolas de Gunzburg, qui l’introduit dans le milieu de la mode.
Calvin Klein est ouvertement bisexuel. Divorcé d’une photographe, Kelly Klein, il a une fille. Il a entretenu une relation avec un jeune aspirant mannequin, Nick Gruber, qui ne se définit pas non plus comme homosexuel.
En 1968 il fonde sa société avec son ami d’enfance Barry Schwartz. Le succès ne se fait pas attendre : alliant simplicité et élégance, luxe et modernité, la marque devient vite célèbre.
Calvin Klein se fait un nom en faisant défiler des mannequins en slip. Ce sont ensuite ses jeans qui font fureur. Dès lors, la liste des créations ne cesse de s’allonger puisque la maison commence peu à peu à produire des vêtements, des parfums et même des montres.
Des stars comme Kate Moss, Mark Wahlberg ou, plus récemment, Natalia Vodianova et Scarlett Johansson contribuent à promouvoir son image à travers des campagnes de publicité réputées pour leur côté provocant.
En 1992, l’entreprise de Calvin Klein est menacée de banqueroute, ce qui n’empêche pas le créateur d’être nommé meilleur designer américain un an plus tard. Acquise par le groupe Philips-Van Heusen Corporation en 2003, la maison continue de créer des modèles qui s’inscrivent dans la lignée de ceux du styliste.
La provocation comme maître mot : Calvin Klein a souvent fait scandale en présentant des adolescents dans des positions lascives ou en choisissant des devises pour le moins suggestives.
Calvin Klein vend en 2002 son entreprise au groupe de textile américain Phillips-Van Heusen Corporation. Depuis 2003, il n´est plus responsable du design des collections. La société Calvin Klein est considérée aujourd’hui comme une des marques de mode les plus riches au monde. Depuis 2003, Calvin Klein, grâce à l’acquisition de CK.com, fait partie du cercle très fermé des sociétés figurant sur la VB.com Internet Hall of Fame.
Quatre produits emblématiques

Le parfum unisexe CK One est le plus vendu dans le monde : plus de 15 millions de flacons ont été écoulés par le licencié Unilever. L’Europe totalise 40 % des ventes de parfums Calvin Klein. Pour la marque, la France est le troisième marché de l’Union européenne. Calvin Klein, neuvième plus gros vendeur de parfums en France, est la seule société d’origine américaine à figurer dans le top 10 français.

La lingerie–sous‐vêtements représente 100 millions de dollars de chiffre d’affaires. En 1996, les soutien-gorges transparents couleur chair se sont taillé la vedette : 487 000 exemplaires.
Les lunettes : plus de 2 millions de paires vendues. Pour Calvin Klein, elles remplacent les bijoux et tiennent lieu d’accessoire chez les jeunes. La ligne CK Sun a été lancée en février 1997.
Les jeans représentent 700 millions de dollars de chiffre d’affaires rien que sur la zone « Amériques ». Calvin Klein a été le premier couturier à voir un de ses jeans photographié dans Vogue, en 1978. Un produit de grande consommation qui rivalise aujourd’hui avec Levi’s.

[Source www.israelvalley.com]

Nenhum comentário:

Postar um comentário