quinta-feira, 13 de abril de 2017

< Semana Santa >, par Dominique A

Une femme fumait au seuil d'une boutique 
Guettant la procession à l'angle de la rue 
Main sur la hanche gauche elle attendait mutique 
Au soleil elle semblait par son ombre tenue 

C'était un jour d'avril sur le sol en damier 
Des vieilles devisaient autour des enfants 
Courraient après les chats et l'odeur de l'encens 
Montaient Lourdes à la tête et faisaient suffoquer 

La musique pleuraient en agitant ses chaînes 
Mimait la pénitence des larmes de sang épaisses 
Lui échappait et courrait sur ses flancs 
Brûlant de ranimer les douleurs anciennes 

Les vagues remuaient les histoires lointaines 
Où des bateaux gavés d'or hantaient l'océan 
Et la femme fumait et l'odeur de l'encens 
Montait Lourdes en son âme où cliquetaient les chaînes 

Semana Santa 
Semana Santa 
Semana Santa 

Une femme fumait au seuil d'une boutique 
Guettant la procession à l'angle de la rue 
Main sur la hanche gauche elle attendait mutique 
Au soleil elle semblait par son ombre tenue 

Semana Santa 
Semana Santa 
Semana Santa 

Une femme fumait au seuil d'une boutique 
Guettant la procession à l'angle de la rue 
Main sur la hanche gauche elle attendait mutique 
Au soleil elle semblait par son ombre tenue








Nenhum comentário:

Postar um comentário