terça-feira, 4 de abril de 2017

L'âge d'or de la revue d'art


revue1
Ça y est, vous y êtes, c'est la goutte d'Abraham Poincheval qui a fait déborder le vase. Il y a eu son séjour dans le ventre d'un ours naturalisé, puis dans une bouteille sur le Rhône, puis au sommet de mâts de 12 à 20 m de haut. Vous avez bien ressenti une légère exaspération, parce que vous n'êtes pas trop branché performances, mais enfin bon, après tout, pourquoi pas, si le Poincheval veut jouer à l'anachorète et que ça en émoustille quelques uns, ok. Mais quelque chose a craqué en vous quand les médias du monde entier sont venus accompagner sa mise en pierre au Palais de Tokyo ; Abraham et son rocher par ci, Abraham et son rocher par là, il n'en a pas fallu plus pour libérer le Super-Réac qui sommeillait en vous, cette entité maléfique qui maugrée "mon petit frère myopathe pourrait faire la même chose" devant un Soulages ou un ready-made. Pour apaiser cette rage que vous n'en finissez plus de faire gicler à tout-va, replongez-vous donc dans les beaux magazines d'avant-garde du début du XXème. Du Cœur à Barbe, publié par Tristan Tzara à l'attention de Breton et Picabia qui lui cherchaient des noises, au magazine littéraire et artistique Action, mêlant écrits de Malraux, Eluard ou encore Artaud et œuvres de Demetrios Galanis et Robert Mortier, ça c'était de l'art, du vrai art, de l'art agitateur, de l'art engagé, ma bonne dame.

Tous ces formidables magazines sont disponibles ici en téléchargement gratuit.
revue2
revue3
revue4
revue5

[Reproduit sur www.brain-magazine.fr]

Nenhum comentário:

Postar um comentário