quinta-feira, 31 de maio de 2018

Shimon Reuben concert piano solo

Shimon REUBEN, concertiste, virtuose, compositeur, premier pianiste israélien jazzman religieux, jouera en concert  mardi 5 juin à Jérusalem son album CD « Past in the sky », Chopin et Gershwin. Hommage à Ilan Ramon dans « Columbia explosion », un livret de 16 pages détaille les 11 morceaux.


  • Publié par Guitel Benishay

Le classique c’est l’écrit ; le jazz c’est l’oralité
La musique ne meurt pas, une improvisation reste vivante, créée selon l’inspiration d’Hachem et du public. Le jazz est mondial, son origine est biblique. Les 3 fils de Noah sont l’origine de l’humanité : Yaphet représente la Grèce, la philosophie, l’art et la science; Sem représente la musique juive ; Cham symbolise le sport, l’exaltation des passions et l’Afrique. Les juifs américains ont favorisé la promotion du jazz : le blues, 12 mesures fondées sur la tonique, la quarte et la quinte. Le blues aurait une source biblique : Berechit Vayehi 48-3 –בלוז-blues « Le Dieu Tout-Puissant est apparu « blues » au pays de Canaan ». « Le Jazz c’est le mouvement »m souligne Jankélévitch, et Sartre précise : « le jazz se consomme sur place ». La force et la valeur du jazz c’est l’instant. Selon Médecine des Arts, le jazzman a plus de testostérone que le classique, mais moins que le joueur de rock ! Les neurologues de l’Institut Max Planck constatent que les jazzmans reproduisent facilement les incongruités d’harmonie, alors que les classiques sont plus à l’aise pour les incongruités de doigtés ! Comme a dit Nietzsche, « la musique de Bach donne l’impression d’être présent au moment où Dieu créa le monde ». 
Le jazz pour sublimer les hommages 
Ce CD de Shimon REUBEN rend hommage à 3 amis trop tôt disparus :

Ilan Ramon 1er cosmonaute israélien, 49 ans, s’est envolé le 16 janvier 2003 avec la Torah en microfilm et le drapeau israélien pour réconcilier laïcs et religieux : 16 jours de vol, 16 fois le tour de la terre et Colombia explose 16 minutes avant l’atterrissage.


Samy Abenaim, Israélien, ami d’enfance, décède à 52 ans. Musicien, professeur exceptionnel en classique et jazz, il était un Juif pratiquant, symbole du Juif moderne israélien.
Erez Bouana, né en Israël, jeune pianiste brillant classique vient à Paris, décroche un premier prix de piano et décède deux mois après, d’un cancer fulgurant du péritoine à 21 ans. Dans l’avion qui le ramène en Israël agonisant, il demande un minyan, alors qu’il n’était pas pratiquant. C’était un juif moderne génial. Il rêvait de faire des musiques de films à Hollywood.
Le jazz est vecteur de joie, de vibrations émotionnelles positives, thérapie absolue antidépresseur et anxiolytique, contre les vibrations négatives qui nous atteignent ici journellement.
Shimon REUBEN en live harmonise le cœur et le cerveau émotionnel, réduit le stress, la fatigue et jugule l’anxiété.
Si le jazz est d’origine biblique et que la vraie musique se trouve dans les palais célestes comme le dit rabbi Shimon Bar Yohaï, ce CD est un kaddish musical virtuel qui préfigure la musique inaugurale du 3e Temple.

Concert Shimon REUBEN : Mardi 5 juin 2018  20h. Hall Harmonia

27 Rehov Hillel Jérusalem.  Paf 50sh. Rés: 052 235 2010
Paiement à l’entrée du concert

[Source : www.lphinfo.com]







Nenhum comentário:

Postar um comentário