segunda-feira, 15 de maio de 2017

Laurent Cabrol : « Jamais sans mon chien ! »

Et si nos villes s’inspiraient de 
Tel-Aviv ? Laurent Cabrol a en effet récemment appris que dans cette grande agglomération israélienne, qui compte plus de 400.000 habitants, nos fidèles compagnons étaient considérés comme il se doit, avec beaucoup de respect. 

Saviez-vous qu’avec près de 8 millions de chiens, la France se hisse dans les cinq premiers pays d’Europe en termes de population canine ? Néanmoins, Laurent Cabrol s’est toujours demandé si, pour autant, nos braves toutous y étaient correctement accueillis. 
D’autant qu’il a récemment appris que la ville de Tel-Aviv, en Israël, était quant à elle un véritable modèle du genre en termes d’accueil des chiens… Vous pourrez le constater avec ces quelques photos ci-contre, qui sont très convaincantes ! 
Dog Sitters dans le parc animalier, le paradis des toutous! Miriam Alster/Flash90, Tel Aviv

À titre d’exemple, alors que Tel-Aviv dispose d’une soixantaine de parcs canins, Paris n’en a qu’un. Qu’attendez-vous, Mme Hidalgo, pour réagir ? Au lieu de faire la chasse aux automobilistes, essayez peut-être de donner un peu plus de place à nos compagnons à quatre pattes !
Dans cette cité dynamique et jeune, qu’on surnomme la Ville sans interruption, il n’y a qu’à se balader sur les boulevards les plus fréquentés (Rothschild ou Hayarkon, par exemple), déambuler dans les parcs et longer la plage pour constater que le chien y est roi !
Là-bas, il est devenu commun d’amener son toutou au restaurant, à une soirée entre amis ou au bureau. Autant dire que le rapport passionné à cet animal est éclatant !
Plage dédiée
Dans la deuxième plus grande ville d’Israël (plus de 400.000 habitants), la population canine a triplé ces vingt dernières années, et la commune s’est adaptée… Des milliers d’emplois ont notamment été créés : promeneurs, toiletteurs, éducateurs et « dog-sitters », à vélo ou à pied.
Panneaux publicitaires
Panneaux publicitaires
Les chiens ont même carrément une plage dédiée (Hof Haclavim), où venir se baigner sans eux est malvenu ! Il n’est pas rare non plus de croiser de nombreux jeunes se lever à l’aube, avant d’aller travailler, pour aller courir sur la plage avec leurs chiens. Les célibataires délaissent même les sites de rencontre et se mettent à rechercher l’âme sœur en promenade, leur animal au bout de la laisse… comme dans le dessin animé Les 101 dalmatiens !
Ce qui frappe également lorsqu’on se balade dans la Bulle, autre surnom de cette cité préservée, ce sont tous ces promeneurs pour chiens que l’on croise, ces nombreuses publicités que l’on peut voir sur les Abribus, ces pancartes indiquant la présence d’un parc canin à proximité, ou encore les pauvres bêtes handicapées se déplaçant sur de petits chariots confectionnés avec amour par leurs maîtres….. Et si nos villes françaises devenaient aussi accueillantes pour permettre à tous, et en particulier aux plus âgés, de se promener partout avec leurs chiens ? Cela ne dynamiserait-il pas l’activité économique ? À bon entendeur, salut !
 
Quelle est 
la ville la plus 
accueillante 
de France pour les chiens ?
Un classement vient d’être établi par la Fondation 30 millions d’amis. Et c’est Toulon qui arrive en tête des villes de plus de 100.000 habitants où il fait bon vivre avec son toutou. Perpignan 
et Montpellier complètent le podium, tandis qu’Angers (29e), Brest (30e) et Villeurbanne (31e) occupent les trois dernières places. 

LE SAVIEZ VOUS

Parc à chiens
D’après une étude parue 
dans le magazine américain Psychology Today, avoir un animal de compagnie permettrait d’augmenter son espérance de vie.

Les recherches pour arriver à une telle conclusion, effectuées sur plus de 4.000 personnes âgées vulnérables souffrant d’hypertension, 
ont duré plus de onze ans. Le taux de survie s’améliorerait de 26 % pour les personnes 
qui possèdent un chien ou un chat.






Bonne nouvelle !

C’est une belle victoire pour les défenseurs des animaux !
Après avoir mené une lutte acharnée, 
ils peuvent aujourd’hui se réjouir d’apprendre que le Parlement de Taïwan vient d’adopter une loi interdisant 
la vente et la consommation de viande 
de chat et de chien, sous peine 
d’une amende de 250.000 dollars taïwanais (environ 7.600 euros).







[Source : www.francedimanche.fr]

Nenhum comentário:

Postar um comentário