segunda-feira, 15 de maio de 2017

Hannah Arendt et la condition humaine


mercredi 17 mai 2017

MARSEILLE

19 h

Théâtre Toursky - Promenade Léo Ferré - 13003 (métro National, bus 89)

Université populaire de Marseille - Cours de philosophie par Annick Stevens

Hannah Arendt et la condition humaine
Bien qu’Hannah Arendt ait toujours préféré se présenter comme une penseuse politique, c’est en véritable philosophe qu’elle a réfléchi sur la condition humaine, en particulier sur les activités qui relèvent spécifiquement de l’humain et qui révèlent sa liberté. 
 
Ses recherches sur l’origine du mal, à l’occasion du procès Eichmann, sont également liées à son étude philosophique de la notion de volonté, visant à dégager les moteurs individuels de l’action par rapport à l’emprise des institutions sociales. 
 
Nous parcourrons cette pensée profonde et exigeante, bel exemple de courage et de probité intellectuels, à partir d’extraits de ses œuvres Condition de l’homme moderne, La vie de l’esprit, Qu’est-ce que la liberté ? et Eichmann à Jérusalem.

Ce cycle comportera quatre séances : les 17, 24, 31 mai et 7 juin.

Conformément à l’esprit de l’Université populaire, l’entrée est libre et sans inscription, les cours s’adressent à tous sans aucune exigence de connaissances préalables, l’exposé ne dépasse pas une heure et quart afin de laisser une large place au débat.





[Source : www.millebabords.org]

Nenhum comentário:

Postar um comentário