sexta-feira, 14 de abril de 2017

Paula Rego : Stories and Secrets dans les salles portugaises

Nick Willing dresse le portrait de sa mère, Paula Rego ; vie et œuvre d’une éminente peintre portugaise

Paula Rego et son fils, le réalisateur Nick Willing

Écrit par Vitor Pinto 

Paula Rego, peintre portugaise établie à Londres, fait l’objet d’un film qui sort ce mois-ci au Portugal : Paula Rego : Stories and Secrets

Paula Rego, très discrète sur sa vie privée, est pour la première fois mise à nu, dans un documentaire dont l’auteur n’est autre que son fils, Nick Willing. Il dévoile dans son film des anecdotes de la vie mouvementée de la peintre, décrit son combat contre le fascisme portugais, son mariage avec l’artiste britannique Victor Willing, la misogynie du monde artistique qui la mène à la dépression. 

Grâce à son accès privilégié aux albums de famille, Willing combine des extraits de vieilles vidéo et d’albums de famille avec des entretiens personnels, parcourant 60 ans de la vie de sa mère en la montrant aujourd’hui, dans son studio londonien.

Il en résulte une immersion puissante dans la vie et le travail d’une artiste née au Portugal, un pays défavorable aux femmes, comme le dit son père. Quand elle obtient une bourse, elle part étudier au Royaume-Uni, où, à la fin des années 1950, elle finit par faire partie du paysage artistique londonien et par s’éveiller à sa sexualité. Rego, qui ne cache rien de la mentalité dominante de l’époque, dit avoir mis fin à plusieurs grossesses avant de tomber enceinte de sa fille, qu’elle décide de garder. Après plusieurs années au Portugal, Rego, Willing et leurs trois enfants reviennent à Londres, sans le sou, et décident de recommencer à zéro.

Rego utilisait déjà ses peintures comme arme contre la dictature avant s’installer à Londres, où elle continue d’aborder le sujet controversé de la situation des femmes, notamment le droit à l’avortement. En 1990, Rego crée une série impressionnante de peintures sur ce thème, afin d’influencer les votes en faveur de la dépénalisation de l’avortement lors du référendum portugais.

Le succès se fait malheureusement attendre. Rego et Willing ne sont devenus célèbres que dans les années 1980, mais Rego a réalisé la majorité de ses œuvres de réflexion qu’après la mort de son époux, en 1988, moment où la voie s’ouvre pour une approche créative qui s’appuie sur des drames personnels, des illustrations littéraires, des rêves pervers et des vérités honteuses — dont certaines sont maintenant révélées par une artiste qui, à 82 ans, ne craint plus la honte.

La sortie de Paula Rego : Stories and Secrets  coïncide avec l’inauguration d’une exposition sur son travail à Cascais et la projection, au Musée portugais du cinéma, de dix films par ses réalisateurs préférés, dont Luis Buñuel, Walt Disney, Federico Fellini et Pedro Almodovar. 


[Traduit de l'anglais - source :www.cineuropa.org ]


Nenhum comentário:

Postar um comentário