segunda-feira, 17 de abril de 2017

Conférence : < L'écriture de l’histoire, une lutte nationale ? >

Mardi 25 avril 2017, 19h30-21h00
Cycle De l’histoire juive à l’histoire des juifs

  • Hôtel de Saint-Aignan
    71, rue du Temple
    75003 Paris
    T. 01 53 01 86 60

Par Thomas Chopard, University of London, et Mathias Dreyfuss, mahJ-EHESS

Entre la fondation du Yivo à Wilno et le regard porté sur l’histoire des Juifs de France, cette séance examine les différences existant entre une histoire juive envisagée de l’intérieur et une histoire tournée vers l’extérieur.

Thomas Chopard
IHR, University of London –  Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)
Thomas Chopard est docteur de l’EHESS, où il a soutenu en 2015 une thèse sur les violences antisémites et les pogroms en Ukraine pendant la révolution de 1917 et la guerre civile. Il est à présent Postoctoctoral Fellow en études juives à l’Institute of Historical Research (IHR) de l’University of London.

Dernière publication :
Le Martyre de Kiev : 1919. L'Ukraine en révolution entre terreur soviétique, nationalisme et antisémitisme. (2015, éditions Vendemiaire)

Mathias Dreyfuss
École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Centre de recherches historiques CRH, Doctorant
Il prépare une thèse intitulée « Fabrique des archives, fabrique de l'histoire : la construction des sources de l'histoire des juifs en France (fin XVIIIe siècle - années 1930) », sous la direction de Sylvie Anne Goldberg. Il est responsable du service éducatif du mahJ depuis 2008 et a été commissaire de l'exposition « Radical Jewish Culture. Scènes musicale New York », en 2010.
Dernière publication :
"Books of the Jews: A Phantom Presence", in Raphaël Sigal (éd.), Bi-bli-o-logia. The Book as Body, Petach Tikvah Museum, 2016, p. 55-64.


[Source : www.mahj.org]

Nenhum comentário:

Postar um comentário