quarta-feira, 7 de junho de 2017

Le blog ‘Intraduisible’ met en lumière le vocabulaire unique des petites langues

[1] Photo Andy Simmons, utilisée sous licence CC BY-ND.
Écrit par Gwenaelle Lefeuvre - traduit par Suzanne Lehn
Un blog appelé Untranslatable [2] (Intraduisible) s'est donné pour tâche de fournir aux amoureux des langues une sélection de mots du monde difficiles ou impossibles à traduire.
Il existe de tels mots dans chaque langue : ils expriment des situations ou des sentiments, souvent complexes ou très spécifiques. Certains de ces mots intraduisibles sont très connus à présent (comme la célèbre saudade [3] portugaise), d'autres sont profondément enracinés dans une culture particulière (par exemple, la sobremesa [4] espagnole). Mais tous ont en commun l'obstination avec laquelle ils résistent à toutes les tentatives de traduction simple. Un mot ou une expression uniques n'y arrivent pas, il faut donc une explication parfois circonstanciée pour saisir l'étendue de la notion exprimée par ce simple mot.
Ces mots singuliers sont rassemblés depuis longtemps dans des listes en ligne [5][un exemple sur un site en français, [6] NdT]. Mais alors que ce genre de listes s'arrête souvent au japonais, à l'allemand, au français, portugais ou finnois, Steven Bird [7], le créateur et linguiste d'Untranslatable, a voulu se concentrer sur les petites langues.
Le blog partage par exemple des mots de la langue mwotlap [8] du Vanuatu, comme :
“vakasteglok” [9] – Prendre soin de ses parents, par gratitude pour tous les soins dont ils vous ont entouré dans vos jeunes années.
Ou des mots de hunsrik [10] parlé dans certaines parties du Brésil comme :
“kwadi” [11] – La paresse que l'on éprouve après s'être chauffé au soleil les jours de froid.
Comme le dit Bird sur la page A propos [12] du blog :
Ils mettent en lumière d'autres cultures, révèlent d'autres modes de pensée, et aiguillonnent notre curiosité. Parfois, ils influencent notre analyse et notre classification du monde qui nous entoure […] les linguistes contribuant à ce site ont l'intention de partager d'autres de ces mots ‘intraduisibles’, et dans le processus, de montrer en quoi ces petites langues sont particulières, importantes et puissantes.
Les locuteurs de ces “langues-trésors” aimées de Untranslatable sont invités à envoyer leur mot préféré ici [13].
Article publié sur Global Voices en Français: https://fr.globalvoices.org
URL de l’article: https://fr.globalvoices.org/2017/06/07/210809/
URLs dans ce post:
[1] Image: https://www.flickr.com/photos/andysimmons/4573786830/
[2] Untranslatable: http://www.untranslatable.org/
[3] saudade: http://teiaportuguesa.tripod.com/terraeportucalensis/lasaudade.htm
[4] sobremesa: https://www.rocketlanguages.com/blog/20-of-the-worlds-most-beautiful-untranslatable-words/
[5] listes en ligne : http://www.thebookoflife.org/untranslatable-words/
[6] en français,: https://europeisnotdead.com/europe-is-not-deadfr/disco/mots-europeens/mots-intraduisibles-europeens/
[7] Steven Bird: http://www.stevenbird.net/about.html
[8] langue mwotlap: https://en.wikipedia.org/wiki/Mwotlap_language
[9] “vakasteglok”: http://www.untranslatable.org/words/vakasteglok
[10] hunsrik: https://en.wikipedia.org/wiki/Riograndenser_Hunsr%C3%BCckisch_German
[11] “kwadi”: http://www.untranslatable.org/words/kwadi
[12] A propos: http://www.untranslatable.org/about.html
[13] ici: http://www.untranslatable.org/submit.html

Nenhum comentário:

Postar um comentário