terça-feira, 25 de julho de 2017

Quimper. De la musique et des mots en écho à la Shoah

Entre la fin du mois de juillet et le début du mois d'août, trois concerts autour d'un recueil de poèmes sur la Shoah auront lieu dans autant de lieux de cultes (présents ou passés), notamment le 5 août à Quimper (Finistère).



Écrit par Aymeric MALONGA

Le 5 août, en l'église Notre-Dame de Locmaria à Quimper (Finistère), se déroulera le dernier concert d'une série de trois représentations (26 juillet, chapelle de Kerdévot à Ergué-Gabéric, et 3 août, Musée de l'ancienne abbaye de Landévennec). Celles-ci ont pour point de départ un recueil de poèmes, dont le thème porte sur le drame de la Shoah.

"Une évidence" pour Constance Mars

Professeur en Khâgne à Sainte Marie de Neuilly et maître conférencier à l'Institut catholique de Paris, Patrick Piguet a signé l'œuvre "Feuilles de fer", dont les poèmes seront lus pendant ces concerts. Des textes qui lui ont été inspirés à la suite de plusieurs visites au Musée juif de Berlin.
Jeanne Chiron, présidente de l'Association Quatuor à l'Ouest, assistera l'auteur lors des déclamations. La violoncelliste Constance Mars complètera l'ensemble, jouant des compositions de Kodaly, Ligeti ou encore Bach. Bien que les paroles soient déjà chargées d'affect, l'accompagnement sonore s'imposait comme "une évidence" indique la musicienne, comme si l'instrument venait envelopper les mots dans la couverture de ses notes.
Un extrait en vidéo (composition de Kodaly) :




[Source : www.ouest-france.fr]

Nenhum comentário:

Postar um comentário