quarta-feira, 12 de abril de 2017

Un guide de l'Europe à destination des migrants et réfugiés

“Europa: Une introduction Illustrée à l'Europe pour les migrants et les réfugiés” raconte l'histoire de l'immigration en Europe à travers le prisme
des guerres et migrations. Crédit: avec l'aimable autorisation du Fonds arabe pour les arts et la culture
Écrit par Public Radio International - traduit par Suzanne Lehn

Cet article de David Leveille [1] initialement  [2]paru sur PRI.org [3] le 2 janvier 2017; est reproduit ici dans le cadre d'un accord de partage de contenus.
L'épais et coloré volume, intitulé “Europa : Une Introduction illustrée à l'Europe pour les migrants et les réfugiés” se propose d'élargir les perspectives des immigrants les plus récents du continent, par une abondance de photos historiques, de cartes, de récits individuels et d'informations pratiques.
C'est ce que dit Alia Malek, la journaliste américaine d'origine syrienne qui est l'une des rédactrice du livre. Le guide essaie principalement de “présenter l'Europe aux arrivants actuels, à travers le prisme de la guerre et de la migration. Il leur raconte l'histoire de sa formation dans les 100 dernières années sous l'effet de ces deux forces que l'on tend à trouver réunies : la guerre et les déplacements qu'elle cause”, explique-t-elle.
“L'idée était que raconter cet aspect de l'Europe à des personnes venant d'endroits subissant la même sorte de destruction que celle connue par l'Europe il n'y a même pas cent ans pouvait leur permettre de reconnaître un peu de leur propre vécu dans cet ‘autre’”.
Malek dit avoir rencontré maints réfugiés ayant de degrés variables de compréhension de ce qui les attendait en Europe, et dans de nombreux cas ils n'avaient pas conscience que les Européens avaient traversé des expériences similaires aux leurs.
“J'ai eu les conversations les plus invraisemblables. On me disait — parce qu'il ont beaucoup à attendre, marcher et rester assis dans les champs — des choses comme, ‘Ce qui s'est passé en Syrie et en Irak est du jamais vu encore dans l'histoire de l'humanité, la manière dont le voisin s'est retourné contre le voisin, dont le tissu social lui-même s'est déchiré, l'histoire de l'humanité n'a jamais connu ça’, des conversations que nous avions à la frontière entre Croatie et Serbie, une frontière où il fallait être extrêmement prudent car il y restait encore des mines datant de la guerre yougoslave.
“J'y ai vu de l'ironie. La réalité, c'est que l'histoire se répète et que nous marchions sur ces traces tout en parlant”, dit Malek.
“Europa”, selon sa page web, est aussi conçu comme un guide pratique pour les migrants et réfugiés, et est donc rédigé en quatre langues : arabe, persan, anglais et français. Il y a des chapitres décrivant les différents systèmes politiques, la géographie et les traditions en Europe, ainsi que les films à succès et les livres intéressants, et il y a une liste utile d'organisations offrant assistance aux migrants et réfugiés.
“Europa” contient aussi des témoignages à la première personne : d'habitants, d'immigrants et réfugiés, anciens et nouveaux, qui racontent leurs histoires personnelles [4] dans leurs propres mots de “guerre, solidarité et réconciliation”, dit Malek.
“Il y a cette histoire que j'adore, des grands-mères grecques qui sont elles-mêmes les filles de réfugiées grecques ottomanes qui ont fui l'empire ottoman à sa dislocation, et se sont réinstallées sur des îles comme Lesbos, et qui près d'un siècle plus tard, aident les femmes syriennes, irakiennes et afghanes arrivées avec leurs enfants … nous avons aussi les histoires orales de ceux qui ont fait le voyage, comme ce médecin afghan dont la volonté était depuis dix ans de venir en Grèce car c'est le pays d'origine du serment d'Hippocrate, qui est maintenant un médecin établi en Grèce et travaille avec les réfugiés … nous avons des architectes de Syrie qui rêvaient d'aller aux Pays-Bas, et qui aujourd'hui veulent rapporter les idées d'urbanisme qu'ils ont vues à Amsterdam chez eux en Syrie”.
Pendant les quelques années qu'elle a passées à suivre le mouvement migratoire et à préparer “Europa”, Malek dit avoir été inspirée par les migrants qu'elle a rencontrés au long du chemin :
“On sait qu'on ne cesse d'être horrifié par les réactions négatives, mais j'ai été émue et agréablement surprise par la chaleur et l'ouverture des coeurs des gens, pas seulement des bénévoles qui se précipitent vers les gares à la rencontre des gens, mais aussi de ceux qui ont une générosité, ou qui savent à propos de leurs grand-mères, leurs oncles ou tantes — en même temps que j'étais accablée par l'incapacité de l'humanité à retenir les leçons du passé, mon cœur était touché, et c'était fascinant de voir combien de gens en arrivent à voir dans ce qui se passe moins une expérience ‘autre’ que ce que les politiciens bruyants veulent que nous croyions”.
Une version électronique gratuite [5] du livre, optimisée pour les appareils mobiles, est disponible en ligne dans les quatre langues.
Article publié sur Global Voices en Français : http://fr.globalvoicesonline.org
URL de l'article : https://fr.globalvoices.org/2017/01/07/205195/
URLs dans ce post :
[1] David Leveille: http://www.pri.org/people/david-leveille
[2]  : http://www.pri.org/people/meradith-hoddinott
[3] paru sur PRI.org : http://www.pri.org/stories/2017-01-02/europa-guidebook-help-migrants-and-refugees-navigate-europe
[4] qui racontent leurs histoires personnelles : http://time.com/4608032/europa-guidebook/
[5] électronique gratuite : http://mediastore2.magnumphotos.com/CoreXDoc/MAG/Media/TRMisc/c/8/a/0/NN1MSC5329.pdf

Nenhum comentário:

Postar um comentário