sexta-feira, 7 de julho de 2017

Les étrangers de Paris

Parisien d'où viens-tu




Depuis toujours, Paris attire des artistes et écrivains de tous les pays. Pour rendre compte de la diversité culturelle et artistique parisienne et de l'intégration des étrangers, Georges BEAUME et Robin LIVIO s'entretiennent avec les écrivains André SALMON, Salvador de MADARIAGA et Henri TROYAT. 

Les entretiens sont illustrés par des lectures de courts extraits de textes et de poésies par Robert MARCY. 

- À 8'03 : entretien avec André SALMON. Il se souvient du quartier Montparnasse dans sa jeunesse, et raconte des anecdotes sur les artistes étrangers qu'il a connu et côtoyé : FOUJITA, Jean MOREAS, Edvard DIRIKS, les poètes Ramon GOMEZ DE LA Serna, Nesto GIACOMETTI, STUART MERRILL, HEMINGWAY, le peintre Augustin JONES, (avec, à 10'13, lecture d'un extrait d'un texte de MOREAS). Il se souvient de l'enterrement de MOREAS, au crématorium. 

- À 15'02 : entretien avec Salvador de MADARIAGA, écrivain d'origine espagnole, arrivé à Paris à l'âge de 14 ans. Il évoque son enfance, puis donne sa vision de l'Europe, et de l'homme européen, thème de son dernier livre. Il évoque aussi la question de la langue : espagnol de naissance, il ne peut écrire qu'en français. Pour lui, l'espagnol ne va pas devenir une langue européenne mais plutôt atlantique (sur le continent américain), alors que l'anglais et le français seront des langues européennes. Il revient sur la biographie qu'il a écrite de Christophe COLOMB et sur les écrivains et penseurs qui ont compté dans sa formation. Il conclue en donnant sa définition de Paris. 

- À 28'32 : entretien avec Henri TROYAT, écrivain, dernier Prix Goncourt, qui évoque ses origines russes et son enfance à Paris. Il explique pourquoi, alors qu'il parle couramment le russe, il est incapable d'écrire un roman en russe, et préfère écrire en français, parle de l'influence du pays d'origine sur son style, de son livre "Tant que la terre durera", et évoque la figure de DOSTOIEVSKI dont il a écrit une biographie. Il se souvient du moment où, étudiant à la faculté de droit, il s'est senti vraiment parisien Il conclue en donnant sa définition de Paris.

16 oct. 1953 - 38min 35s 

[Source : www.ina.fr]

Nenhum comentário:

Postar um comentário