domingo, 8 de julho de 2018

Expression : « Revoir sa copie »

Modifier un projet, un plan afin de l'améliorer, de mieux l'adapter au but à atteindre ou aux attentes des personnes concernées
Origine
S'il apparaît clair que la 'copie' est ici celle qu'on remet au professeur après avoir planché de longues heures sur le sujet qu'on nous a attribué, on peut, lorsqu'on s'intéresse un peu à l'étymologie, faire parfois de drôles de découvertes. Et je m'en vais vous en narrer une de ce pas.

Il vous est certainement arrivé, au cours d'agapes en famille, de faire un repas extrêmement copieux et de sortir de table plus que largement rassasié au point, parfois, d'avoir les dents du fond qui baignent. Mais aviez-vous eu l'idée de faire le rapprochement entre la 'copie' qui nous intéresse et le qualificatif 'copieux' ?


Car, au XIIIe siècle, 'copie' désigne d'abord une "grande quantité", le mot étant issu du latin 'copia' qui signifiait, entre autres, 'abondance'. Et ce 'copieux' qui vous remplit l'estomac est né de cette acception de la 'copie'[1].


Mais le sens moderne de 'copie' vient du latin médiéval 'copiare' qui voulait dire "commenter, transcrire abondamment" (on y retrouve la notion d'abondance) et duquel est né la signification "reproduire un écrit"[2].

Pour en revenir à notre 'copie' scolaire, donc, qui s'appelle ainsi parce qu'il s'agit d'une copie de ce qui a d'abord été fait sur brouillon, le professeur peut parfois nous demander de revoir notre copie, c'est-à-dire de reprendre et améliorer notre travail, lorsque celle-là est très loin d'être satisfaisante.


Au sens propre, revoir sa copie existe depuis le XIXe siècle, mais ce n'est que depuis la deuxième moitié du XXe qu'on l'utilise avec sa signification figurée s'appliquant à toutes sortes de travaux.

[1] Pensez, donc, la prochaine fois que vous vous ferez servir un plat que vous appréciez particulièrement, de vous en faire mettre une copie dans l'assiette.

[2] Selon Wartburg (Lien externe), le sens de "reproduire un écrit" pourrait aussi venir d'une confusion sur le latin "copiam describendi facere" (donner la permission de transcrire), où "copiam" qui correspond normalement à la permission aurait été compris comme la transcription ou la reproduction elle-même alors que c'est 'describere' qui signifiait 'copier'.
Exemple
« Les maires ont demandé au gouvernement de revoir sa copie sur la réforme territoriale et la suppression de la taxe professionnelle dans une résolution adoptée jeudi 19 novembre ».
Le Monde - Article du 19 septembre 2009
Ailleurs
Si vous souhaitez savoir comment on dit « Revoir sa copie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici
Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.


Pays
Langue
Expression équivalente
Traduction littérale


Algérie

Rajaâ nefsek
Revois ce que tu veux (dire, faire...)
Angleterre/États-Unis

(to go) Back to the drawing board
Retourner à la planche à dessein
Espagne

Enmendar la plana
Corriger (arranger) la page de copie
Espagne

Darle una vuelta a algo
Faire (faire) un tour à quelque chose
Italie (Sicile)

Vìdiri cc'a fàri! vìdi cc'a fàri...!
Voir ce qu'on doit faire
Pays-Bas

nl

Opnieuw beginnen
Se remettre à la tâche
Pays-Bas

nl

alles nog eens onder de loep leggen
remettre tout sous la loupe



[Source : www.expressio.fr]

Nenhum comentário:

Postar um comentário