terça-feira, 7 de fevereiro de 2017

Deux publications numériques résultent de l’atelier basque de traduction

L’atelier « Traduire l’exil », organisé par l’Association basque de traducteurs EIZIE s’est tenu du 20 au 22 juin 2016 à Donostia/San Sebastian. Six traducteurs ont participé à cet atelier qui faisait partie du Nouveau programme des traducteurs (destiné à un public européen). Leur travail a mené à deux publications numériques, produites par EIZIE.
Le roman Koarderno gorria de Arantxa Urretabizkaia, déjà traduit en anglais, espagnol, allemand, italien et russe est désormais disponible en polonais, bulgare, estonien et lituanien. Une sélection de poèmes de Joseba Sarrionandia a été traduite en slovène, russe et lituanien.
Les traducteurs sont : Barbara Preglj de Slovénie, Karina Mischenkova de Russie, Katarzyna Sosnowska de Pologne, Laura Liubinavičiūte de Lituanie, Maria Pachkova de Bulgarie, et Merilin Kotta d’Estonie. L’atelier était dirigé par Itziar Otegi.
Parallèlement, une vidéo de la discussion et de la lecture lors de la présentation publique le dernier jour de l’atelier est également disponible, ainsi que deux autres travaux, une vidéo de la traductrice Aiora Jaka présentant ses réflexions sur la pratique de traduction de Joseba Sarrionandia, et un article de Iňaki Iňurrieta de la revue Senez, sur sa participation à l’atelier.

Cliquez ici pour les publications numériques, la vidéo et les articles.


[Source : www.ceatl.eu]

Nenhum comentário:

Postar um comentário