quarta-feira, 29 de março de 2017

Les Prix de traduction de la Société des Auteurs décernés le 22 février lors d’une cérémonie à la Bibliothèque britannique

Le Prix Saif Ghobash d’une valeur de 3000 £ pour une traduction de l’arabe est attribué à Jonathan Wright pour sa traduction The Bamboo Stalk de l’écrivain koweitien Saud Alsanousi.
Le Prix John Florio d’une valeur de 2000 £ pour une traduction de l’italien revient à Jamie McKendrick pour sa traduction Archipelago de la poète sarde d'Antonella Anedda. Le jury a salué Richard Dixon pour sa traduction Numero Zero d’Umberto Eco.
C’est Rachel Tzvia Back qui reçoit le prix Risa Domb/Porjes pour une traduction de l’hébreu, pour sa traduction In the Illuminated Dark de Ruvia Ruebner ; d’autre part, Dalya Bilu est louée pour ses traductions Married Life et Viennese Romance, romans de David Vogel.
D’une valeur de 3000 £, le Prix Schlegel-Tieck pour une traduction de l’allemand est décerné à Iain Galbraith pour sa traduction Self-Portrait with a Swarm of Bees du poète Jan Wagner, tandis qu’Anthea Bell est complimentée pour sa traduction All for Nothing de Walter Kempowski.
Le Prix Scott Moncrieff pour une traduction du français (1000 £) revient à Natasha Lehrer et Cécile Menon pour leur traduction Suite for Barbara Loden de Nathalie Léger, et le jury a loué Sophie Lewis pour sa traduction Héloïse is Bald d’Emilie de Turckheim.
Cette année, le Prix Premio Valle Inclán pour une traduction de l’espagnol, d’une valeur de 2000 £, est attribué à Christina MacSweeney pour sa traduction The Story of My Teeth de l’auteure mexicaine Valeria Luiselli.

[Source : www.ceatl.eu]

Nenhum comentário:

Postar um comentário