domingo, 23 de julho de 2017

Expression : « Se croire sorti de la cuisse de Jupiter »

Se prendre pour quelqu'un de remarquable, d'exceptionnel.
Être imbu de soi-même.
Origine
Jupiter, tout le monde connaît.
Pas la cinquième planète du système solaire, mais le dieu de la mythologie romaine dont elle tire d'ailleurs son nom.
Chez les grecs (dont la mythologie est parallèle à la romaine), le même dieu d'appelait Zeus (Lien externe), et nous allons rester dans les noms grecs pour raconter comment Dyonisos (Lien externe), futur dieu du vin, est sorti de la cuisse de Zeus, donc de Jupiter.

Dionysos est né d'une aventure extra-conjugale de Zeus avec Sémélé.
La troisième femme de Zeus, Héra (qui était aussi sa soeur - autres temps, autres moeurs), horriblement jalouse de constater la grossesse de Sémélé, lui prétendit que Zeus n'était en réalité qu'un horrible monstre.
Sémélé supplia alors son amant de se laisser voir nu, dans toute sa puissance, pour vérifier les dires d'Héra (NDR : Zeus et Séméné n'avaient pas dû garder la lumière allumée lorsqu'ils ont conçu Dyonisos).
Mais Séméné, qui n'était qu'une pauvre mortelle, ne supporta pas la vue des éclairs entourant son amant et se mit à brûler comme une torche.
Zeus arriva à extraire le petit Dionysos du ventre de sa mère, bien avant le terme de la gestation. Comme il n'y avait pas encore d'incubateurs à l'époque, il enferma l’enfant à l'intérieur de sa propre cuisse pour le protéger jusqu'au jour prévu pour la naissance.
Trois mois plus tard Dionysos naquit, pour de bon cette fois, parfaitement formé.
Comme quoi les dieux étaient vraiment fortiches en ce temps là[1].

L'expression ne conserve de cette histoire que la supériorité des dieux (qui chez nous, pauvres humains, aurait eu l'astucieuse idée de planquer un prématuré dans sa cuisse ?), celui qui se croit sorti de la cuisse de Jupiter ayant tendance à se prendre pour un dieu vivant.


[1] Ce n'est plus le cas maintenant. On ne peut plus rien attendre de la protection des dieux. Il n'y a qu'à voir les fléaux, récents, en cours ou à venir, qui touchent le genre humain comme le tsunami, le cyclone Katrina, les tremblements de terre meurtriers, la CGT ou la grippe aviaire, par exemple.
Ailleurs
Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se croire sorti de la cuisse de Jupiter » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici
Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.


Pays
Langue
Expression équivalente
Traduction littérale
Pays de Galles
cy
mae hi fel petai'r haul yn codi yn ei din e
On dirait que le soleil se levait dans son cul
Allemagne
Herr Wichtig
Monsieur Important
Angleterre
To be up his own arse
Être dans son propre cul
Angleterre
To think of oneself as the center of the universe
Se croire le centre de l'univers
Angleterre
To think that the sun shines out of ones arse
Croire que son cul contient le soleil qui brille
Angleterre
To think of oneself as God's gift to the world / to humanity
Penser de soi être le don de Dieu au monde / à l'humanité
Angleterre
To think the world revolves around oneself
Croire que le monde tourne autour de soi
Angleterre
To think that one is the bees' knees
Se croire être les genoux des abeilles
États-Unis
To believe oneself to be God's gift to mankind
Se croire le cadeau de Dieu à l'humanité
Angleterre
To think of oneself as the brightest light / bulb on the Christmas Tree
Penser de soi être la lumière / l'ampoule la plus brillante sur l'arbre de Noël
Angleterre / États-Unis
to think one is the cat's whiskers
croire qu'on est la moustache du chat
Espagne
Creerse descendiente de la pata del Cid
Se croire descendant de la patte du Cid
Espagne
Creerse el ombligo del mundo
Se croire le nombril du monde
Argentine
Creerse el rey de Prusia
Se croire le roi de Prusse
Espagne
Creerse la reina de los mares
Se prendre pour la reine des mers
Mexique
Ser parido por los dioses
Être né par des dieux
Canada (Québec)
Ne plus passer par la porte
Canada (Québec)
Se péter les bretelles
Belgique
Se croire sorti de la cuite à la Jupiler
Se croire sorti de la cuite à la Jupiler
Canada (Québec)
Se prendre pour un autre
France (Franche-Comté)
Se recroire
Italie
Si crede chissà chi
Il se croit qui sait qui
Pays-Bas
nl
Een ego als een garagedeur hebben
Avoir un ego comme une porte de garage
Belgique (Flandre)
nl
Stront, wie heeft je gescheten?
Merde, qui t' a chié?
Portugal
Pensar alguém que é o centro do mundo
Quelqu'un qui se croit être le centre du monde
Brésil
Pensar ter o rei na barriga
Penser avoir le roi dans le ventre
Roumanie
ro
A fi cu stea în frunte
Être avec l'étoile dans (sur) le front





[Source : www.expressio.fr]

Nenhum comentário:

Postar um comentário