quarta-feira, 31 de maio de 2017

La plus célèbre espionne israélienne nous a quitté ce dimanche !

Shlomit Kishik-Cohen est morte ce dimanche à l'âge de cent ans. C'était l'espionne israélienne la plus célèbre du pays, elle a facilité le transfert des juifs du Liban et de Syrie entre 1947 et 1961.....Détails.......



Écrit par Baroukh Dayan Aémet


Shlomit Kishik Cohen est née en Argentine en 1917 et a immigré en Israël alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. 

Elle a étudié a l'école pour filles « Evelina de Rothschild », à Jérusalem. À 16 ans, ses parents l'ont marié à un commerçant juif libanais, le couple s'est alors installé à Wadi Abu Jamil, dans le quartier juif de Beyrouth.


Dans les années 40, elle commence à travailler bénévolement pour les services secrets du futur État d'Israël. 

À Beyrouth, elle noue des contacts avec la communauté juive locale.

Son "travail" consistait à faciliter le transfert des Juifs du Liban en Israël, le tout sous le nez des autorités libanaises.

Au début de la guerre d'indépendance, elle a transféré au quartier général de la défense, à Metulla, de nombreuses informations concernant les opérations militaires libanaises qu'elle avait réussi à obtenir par diverses sources.

Par la suite, elle a continué à espionner pour le Mossad, à l'insu de sa famille, et a grandement aidé à exfiltrer les juifs du Liban et de Syrie vers Israël, entre 1947 et 1961.

En 1961, Cohen a été arrêtée, torturée et condamnée à mort.

Plus tard, sa condamnation a été transformée en 7 ans de prison. 

Son mari a également été arrêté, il était accusé d'avoir eu connaissance des activités de sa femme. 

Après la guerre des Six Jours, le couple a été libéré dans le cadre d'un échange de prisonniers. Depuis sa libération, elle vivait à Jérusalem.


[Source : koide9enisrael.blogspot.com]

Nenhum comentário:

Postar um comentário